Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les orages violents de jeudi soir ont particulièrement touché le nord-est de la Suisse. Dans le canton de Zurich, policiers, pompiers et sauveteurs sont intervenus plus de 200 fois en raison de chutes d'arbres, de caves inondées ou de bateaux aux amarres rompues. Personne n'a été blessé.

Entre 20h00 et 23h00, la police cantonale zurichoise a reçu de nombreux appels suite à la chute de dizaines d'arbres et de palissades de chantier. Cinq voitures ont été endommagées et la circulation routière a été perturbée. La plupart des interventions des pompiers concernait la ville de Zurich, où les bourrasques ont atteint 132 km/h, un pic jamais vu depuis 1981.

Fête des enfants interrompue

Sur le lac de Zurich, les sauveteurs ont secouru un surfeur en perdition. Quatre bateaux ont en outre dérivé au large après la rupture de leurs amarres, indique vendredi la police cantonale.

A St-Gall, les rafales ont mis fin de manière abrupte à la Fête des enfants, organisée tous les trois ans par les écoles de la ville. En quelques minutes, de nombreuses tentes de restauration ont été détruites. Plusieurs stands ont été rendus inutilisables.

Rien de tel en Suisse romande. De forts orages y ont aussi éclaté, mais sans faire autant de dégâts. Ainsi la police vaudoise n'a reçu qu'une dizaine d'appels pour des tentes de terrasses et autres barrières de chantiers envolées. Dans l'Arc jurassien, la police signale tout au plus des branches et des tuiles sur les chaussées. A Neuchâtel, des caves et des garages ont en outre été inondés.

ATS