Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A la veille du traditionnel concert du Nouvel An, un député autrichien rappelle "les pages brunes" - sous le nazisme - du prestigieux Orchestre philharmonique de Vienne. Il demande la mise en place d'une commission indépendante d'historiens pour étudier la période 1938-1945.

Le député Vert et historien Harald Walser critique le fait que sur le site internet de l'orchestre le premier concert du Nouvel An, en 1939, apparaisse comme "un hommage sublime à l'Autriche", alors qu'il était en réalité "une des facettes de la politique culturelle nazie".

Il déplore que l'orchestre n'honore pas la mémoire de ceux de ses membres "déportés et assassinés par les nazis", notamment des musiciens d'origine juive. Il met en exergue le fait qu'en 1966 un ex-dirigeant nazi, Baldur von Schirach, chef des Jeunesses hitlériennes puis Gauleiter (gouverneur) de Vienne, condamné à 20 ans de prison par le tribunal de Nuremberg et gracié en 1966, ait reçu l'Anneau d'honneur de l'Orchestre philharmonique.

Demande rejetée

La demande de constitution d'une commission indépendante d'historiens a été refusée par le violoniste Clemens Hellsberg, élu par ses pairs à la tête de l'orchestre: "Les historiens ont un accès total et libre aux archives de l'Orchestre philharmonique", a-t-il dit à la radio publique Ö1.

Quant à la remise de l'Anneau d'honneur à Von Schirach, Clemens Hellsberg indique qu'il s'agit "d'une initiative individuelle", dont "il n'y a aucune trace dans les archives".

M. Hellsberg a aussi rappelé qu'il avait personnellement publié à ce sujet une brochure dès 1988 et que cette thématique était loin d'être occultée comme en a témoigné la parution en 2011 du livre "Orchestres politisés: les Orchestres philharmoniques de Vienne et de Berlin sous le national-socialisme", de l'historien et critique musical Fritz Trümpi.

Strauss, Verdi et Wagner

La prestigieuse phalange viennoise donne mardi son traditionnel concert du Nouvel An, le concert de musique classique le plus médiatisé au monde. Cette 73e édition sera retransmise en direct ou en léger différé dans 81 pays - un nouveau record. Elle sera consacrée au traditionnel répertoire des valses de la famille des Strauss, mais aussi à Giuseppe Verdi et Richard Wagner, dont on célèbre en 2013 le 200e anniversaire de la naissance.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS