Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Doubler en moto les véhicules à l'arrêt, utiliser en scooter les voies de bus: les tenants des deux-roues motorisés tiennent leur initiative populaire. Le délai imparti au comité bourgeois pour déposer les 100'000 signatures nécessaires court jusqu'au 7 août 2013.

L'initiative "Fluidifier le trafic, diminuer les bouchons", dite initiative sur les motocycles et les scooters, vise à garantir le libre choix du moyen de transport. Selon le texte publié mardi dans la "Feuille fédérale", la Confédération devrait encourager l'utilisation des deux-roues motorisés "comme moyen de transport efficace et peu encombrant".

Parking pour les deux-roues

Parmi les mesures proposées: autoriser motos et scooters à dépasser lentement les colonnes de véhicules à l'arrêt et à utiliser les voies réservées aux bus ainsi que créer des zones de stationnement pour les deux-roues motorisés.

Le texte demande aussi que la Confédération légifère sur la fluidification du trafic urbain. Il s'agirait ici d'appliquer le principe dit de l'onde verte: les feux de circulation devraient être synchronisés dans toutes les villes.

Plusieurs politiciens bourgeois figurent dans le comité d'initiative: Dominique de Buman (PDC/FR), Filippo Leutenegger (PLR/ZH), Roland Borer (UDC/SO), Markus Hutter (PLR/ZH), Walter Wobmann (UDC/SO).

ATS