Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Confédération veut réduire de moitié l'utilisation des pesticides dans l'agriculture (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Les paysans devraient utiliser la moitié moins de pesticides dans les cultures. L'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) a lancé mardi un plan d'action proposant 50 mesures pour atteindre ce but. Les milieux concernés ont jusqu'au 28 octobre pour donner leur avis.

Le but est "ambitieux", selon l'OFAG, et vise à réduire de 50% l'utilisation des produits phytosanitaires d'ici 10 ans. Pour l'office, ce plan d'action représente "une chance pour l'agriculture": il rend visible les efforts pour produire des fruits, légumes et céréales dans le respect de l'environnement et de la santé.

Parmi les mesures proposées figurent l'utilisation de machines pour arracher les mauvaises herbes, des prescriptions plus sévères pour réduire l'écoulement des pesticides et herbicides dans les rivières, des formations ou encore de techniques alternatives à travers les paiements directs.

Des dispositions déjà appliquées, comme la sélection de variétés de plantes résistantes aux maladies, en font également partie.

Un rapport intermédiaire devrait être rédigé dans 5 ans afin de voir les progrès accomplis et déterminer si des adaptations sont nécessaires.

Le plan d'action a été préparé en collaboration avec l'Office fédéral de l'environnement, celui de la sécurité alimentaire, le Secrétariat à l'économie, l'institut Agroscope et les milieux directement concernés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS