Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les petites et moyennes entreprises (PME) restent préoccupées par la force du franc, selon l'indicateur de l'Osec et de Credit Suisse pour le quatrième trimestre 2011. Sur 200 sociétés interrogées, 73% pensent que ce facteur ralentira la croissance des exportations.

La proportion des inquiets est ainsi en hausse après les 67% enregistrés pour le deuxième trimestre et les 55% pour le deuxième. Au final, l'indice des perspectives atteint 49,7 points contre 65,6 points il y a trois mois, ont indiqué mardi l'organe de promotion économique à l'étranger de la Confédération et la grande banque.

Et 83% des sondés observent un impact négatif sur leurs marges, contre 78% au trimestre précédent. L'enquête a eu lieu peu après l'annonce du cours plancher de 1,20 franc pour un euro, visé par la Banque nationale suisse (BNS). Reste à voir, donc, quel sera l'impact des mesures prises par la banque centrale sur le moral des PME lors des trimestres suivants, notent l'Osec et Credit Suisse.

ATS