Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'inauguration de l'ouvrage du siècle "montre que la Suisse est capable de trouver des solutions aux grands problèmes", selon Peter Füglistaler, directeur de l'Office fédéral des transports.

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Les premiers voyageurs traverseront le tunnel de base du Gothard le 1er juin prochain, jour de l'inauguration du plus long tunnel ferroviaire au monde. Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'axe nord-sud seront présents. Les préparatifs sont en cours.

L'ouvrage passe actuellement les derniers tests en vue des festivités, ont indiqué mardi les CFF, AlpTransit Gothard et l'Office fédéral des transports (OFT) aux médias réunis à Rynächt (UR). Le jour J, la compagnie ferroviaire s'en verra remettre l'exploitation. Les démarches administratives dans ce but sont dans la dernière ligne droite au sein de l'OFT.

Les 100'000 kilomètres de trajets effectués jusqu'à présent dans le tunnel à titre de tests se sont déroulés sans incident majeur, certifie le patron l'AlpTransit Renzo Simoni. Aujourd'hui déjà, "une exploitation sûre et stable est possible".

En simultané

Au total, 1110 invités et 300 représentants des médias sont attendus le 1er juin à l'entrée nord du tunnel, située à Rynächt (UR), près d'Erstfeld, et à l'entrée sud, située à Pollegio (TI), près de Biasca. Le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann ouvrira la cérémonie à midi à Rynächt. La ministre des transports Doris Leuthard en fera de même simultanément à Poleggio.

Deux trains effectueront ensuite en même temps la traversée du tunnel long de 57 kilomètres, un dans chaque sens. A leur bord se trouveront les 1000 personnes qui ont gagné un ticket inaugural parmi 160'000 participants au tirage au sort réalisé en janvier.

Ce geste symbolique exprime la gratitude de la Confédération, 25 ans après le feu vert accordé au projet par le peuple suisse. Deux classes scolaires seront aussi du voyage. Le tunnel sera déclaré ouvert lorsque les deux convois inauguraux démarreront.

Gratin suisse et européen

Le Conseil fédéral in corpore et les membres du Parlement seront présents lors des festivités. Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays voisins feront le déplacement.

Des représentants de l'UE ainsi que les ministres des transports des pays de l'axe nord-sud de transports de marchandises, de Rotterdam à Gênes, seront aussi de la partie. L'Europe centrale entière est en effet concernée par l'événement. Le corridor Rhin-Alpes, dont les NLFA sont la pièce maîtresse, est l'axe de fret ferroviaire le plus important et le plus à la pointe du progrès sur le continent.

"Les NLFA sont un projet européen", a souligné mardi le directeur de l'OFT Peter Füglistaler. L'inauguration du tunnel sera d'ailleurs également célébrée à Bruxelles, Berlin, Rome et Luxembourg. "Ce projet a démontré que la Suisse est capable de trouver des solutions aux grands problèmes."

La manifestation se terminera à Poleggio, où les autres chefs d'Etat et de gouvernement tiendront leur allocution. La Confédération remettra alors officiellement le tunnel aux CFF. Le passage de témoin d'AlpTransit à la Confédération aura lieu la nuit précédente. Un meeting aérien marquera la clôture de l'événement.

Spectacle inaugural

Durant la cérémonie, le metteur en scène Volker Hesse et sa troupe illustreront la vie des ouvriers, le mythe du Gothard et son nouveau tunnel ultramoderne dans un spectacle géant joué des deux côtés de la montagne. Quelque 600 acteurs y participent: des professionnels suisses, chiliens, espagnols, français et allemands ainsi que des amateurs de la région. Le spectacle mobilise aussi des musiciens professionnels, des joueurs de cor des Alpes, la fanfare de l'armée suisse et des chorales du cru.

Les journalistes en ont reçu un avant-goût mardi matin en visitant les répétitions menées à Schattdorf (UR). Le spectacle ne sera pas joué que le 1er juin. Les curieux pourront apprécier d'autres représentations lors de la fête populaire qui aura lieu le week-end des 4 et 5 juin sur quatre sites répartis des deux côtés du tunnel.

Fête populaire et navettes

Pour ces deux jours, les usagers des CFF pourront acheter un ticket en ligne ou aux guichets permettant de traverser l'ouvrage à 200 km/h dans les deux sens à bord d'un train-navette. Le retour s'effectuera par la ligne historique du Gothard.

Les centres d'entretien et d'intervention d'Erstfeld et de Pollegio ouvriront leurs portes au public. D'autres fêtes inaugurales se dérouleront le 4 juin dans les gares de Genève-Cornavin, Bienne (BE), Berne, Zurich, Aarau et Winterthour (ZH).

Les festivités inaugurales coûteront 8 millions de francs à la Confédération. Une somme raisonnablement investie, avait déclaré la ministre des transports Doris Leuthard fin avril dans une interview accordée au Blick. La sécurité des hôtes officiels a son prix, expliquait la conseillère fédérale. Une cérémonie digne vaut en outre la peine au regard du rayonnement international de l'événement.

Les festivités coûteront 570'000 francs au canton d'Uri. La facture est estimée à 350'000 francs pour le canton du Tessin. Un million de francs proviendra des sponsors et des CFF.

Le tunnel sera mis en service régulier le 11 décembre prochain, date de l'entrée en vigueur de l'horaire 2017 des CFF. Les derniers tests techniques seront menés d'ici là.

ATS