Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les perspectives se sont dégradées pour l’industrie chimique suisse, selon le KOF (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Le baromètre économique du KOF a chuté en mai de 3,3 points pour retomber à 100 points, son niveau de décembre 2015. Cette estimation signale une progression moyenne de l'économie suisse au cours des prochains mois.

"Après plus de deux ans à un niveau supérieur à la moyenne, il a ainsi pratiquement retrouvé sa moyenne pluriannuelle", indique mercredi le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Pour l'instant, il faut donc s'attendre à une normalisation.

Le recul s'explique surtout par l'évolution négative de l’industrie de transformation et du bâtiment. La consommation et les exportations ont aussi plombé l'indicateur, mais dans une moindre mesure. Les indicateurs des commandes et des produits intermédiaires ont également pesé.

L’indicateur de l’emploi s'avère particulièrement négatif dans l’industrie manufacturière et le bâtiment, précisent les chercheurs zurichois. Les architectes et bureaux d’ingénieurs sont plus pessimistes pour le proche avenir.

Au sein de l'industrie de transformation, les perspectives se sont dégradées pour l’industrie chimique, du bois et du papier. En revanche, sur une note positive, l’hôtellerie et le secteur bancaire ont enregistré un léger plus en mai.

Pour mémoire, le baromètre du KOF compile et pondère plusieurs variables susceptibles de prévoir à court terme l'évolution de la conjoncture en Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS