Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moneyland.ch conseille d'éviter de payer avec sa carte de crédit en francs suisses à l'étranger, mais toujours en devises locales (photo symbolique).

KEYSTONE/AP/MARK LENNIHAN

(sda-ats)

Les vacances pourront coûter plus ou moins cher selon la carte de crédit choisie. En Suisse, les prestataires ont augmenté leurs frais, mais le potentiel d'économies pour l'utilisateur averti peut atteindre jusqu'à plusieurs centaines de francs par an.

Depuis l'été dernier, les émetteurs de cartes de crédit ont rehaussé toute une série de charges débitées au consommateur, relève le comparateur en ligne moneyland.ch dans une enquête publiée mercredi. Des coûts particulièrement manifestes en vacances ou à l'étranger.

Ainsi, plusieurs prestataires ont augmenté leurs ponctions sur les transactions en monnaies étrangères. En outre, ils sont toujours plus nombreux à exiger des frais sur les opérations en francs effectuées à l'étranger. Sans compter les débours pour chaque facture papier, entre 1,50 et 2 francs.

Les prestataires justifient ces hausses par le nouveau plafond des charges maximales d'intérêt à 12% depuis le 1er juillet 2016, contre 15% auparavant, taux négatifs obligent. Autre explication, la baisse des commissions d'interchange que la banque acquéreuse (celle du commerçant) verse à la banque du client (émettrice), qui doivent être ramenées à 0,44% d'ici août 2017.

Moneyland.ch a passé au crible 170 cartes de crédit et de prépaiement. Pour l'utilisateur occasionnel, la différence de frais entre la plus chère et la plus avantageuse s'élève à plus de 1700 francs sur les deux premières années. Pour un utilisateur fréquent, cette différence monte même à 1900 francs.

Règles d'or

Pour faire des économies substantielles, moneyland.ch avance plusieurs règles d'or. D'abord, éviter de payer en francs suisses avec sa carte à l'étranger, mais toujours en devises locales. Les coûts étant sinon bien supérieurs, généralement plus de 3% du montant de la transaction.

Le comparateur déconseille aussi de retirer de l'argent liquide avec la carte de crédit, en Suisse comme à l'étranger. Pour ce faire, la carte de débit s'avère en général plus de moitié moins chère. Mieux vaut régler les petits montants par carte de crédit et les plus gros par carte de débit.

Avec un coût annuel de 26,95 francs sur deux ans, la Migros Cumulus Mastercard de Cembra Money Bank s'avère la plus avantageuse pour les utilisateurs occasionnels, selon l'enquête. Pour les utilisateurs fréquents, les cartes Gold sont de loin les plus compétitives, à l'instar de la Mastercard Gold de TCS (360,10 francs sur deux ans).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS