Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Comme l'an dernier, les primes standard pour un adulte avec une franchise de 300 francs et une couverture accident vont renchérir de 4% en moyenne. Cela représente une augmentation de 16 francs par mois. Les Neuchâtelois (+8,2%) enregistrent la plus forte hausse.

Outre Neuchâtel, les plus fortes augmentations sont annoncées pour les assurés des cantons du Jura (+7,4%), Nidwald (+5,4%), Appenzell Rhodes-Extérieures (+5,4%) et Soleure (+5,1%), indique jeudi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans un communiqué.

Les cantons les moins touchés par l'augmentation sont Appenzell Rhodes-Intérieures (+2,2%) et Bâle-Ville (+2,3%). Au total, dans dix cantons (AI, BE, BS, GL, OW, SG, TG, UR, ZG, ZH) tous alémaniques, la hausse moyenne de la prime pour un adulte sera inférieure à la moyenne nationale.

Pour onze cantons, l'augmentation se situera entre 4% et 5%. C'est notamment le cas chez les Romands, avec Fribourg (+4%), le Valais (+4,2%), Vaud (+4,7%) et Genève (+4,8%), ainsi que pour le Tessin (+4,3%).

Bâle-Ville toujours le plus cher

En chiffres absolus, ce sont les Appenzellois des Rhodes-Intérieures et les Nidwaldiens qui s'en tirent toujours le mieux, avec respectivement 327 francs et 347 francs par mois. Les moins chanceux sont comme l'an passé les habitants de Bâle-Ville. Ils devront débourser 546 francs chaque mois.

Cette disparité se retrouve parmi les cantons romands. Les mieux lotis sont les Valaisans (371 francs) et les Fribourgeois (401 francs), les moins favorisés les Genevois (524 francs) et les Vaudois (472 francs). Les Tessinois (448 francs) se situent pour leur part un peu en dessus de la moyenne nationale, établie à 428 francs.

Augmentation constante

Les primes pour les jeunes adultes subiront une nouvelle hausse de 3,6%, soit 13,50 francs de plus par mois en moyenne. Les 19-25 ans sont, contrairement aux années précédentes, touchés cette fois par une hausse moins forte que la moyenne nationale.

Les primes pour enfants augmenteront elles en moyenne de 3,9% au niveau national, soit 3,70 francs par enfant. A noter que dans cette catégorie, Neuchâtel (+14,1) et le Jura (+12,3%) se distinguent à nouveau fortement du reste des cantons.

Ces dix dernières années, les primes ont augmenté en moyenne de 3,4% chaque année. Lors de l'introduction de la loi sur l'assurance maladie (LAMal) en 1996, la prime standard s'élevait à 173 francs, contre 428 francs pour 2016. Le montant mensuel moyen des primes a ainsi presque triplé durant cette période.

ATS