Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les primes pour enfants vont renchérir de 6,6% en moyenne en Suisse

Le ministre de la santé Alain Berset a dévoilé devant les médias les primes d'assurance maladie 2017.

Keystone/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

L'augmentation des primes pour enfants sera plus forte que la hausse des primes pour adultes l'an prochain. En moyenne nationale, elle atteint 6,6%. Le conseiller fédéral Alain Berset s'est dit "inquiet" lundi: "Enfants et familles ne doivent pas être pénalisés".

Les primes versées ces dernières années n'ont pas permis de couvrir les coûts effectifs, a souligné devant les médias à Berne le ministre de la santé pour expliquer cette "forte hausse". Les traitements médicaux dispensés aux enfants sont plus nombreux et onéreux depuis quelques années. Surtout, les primes pour enfants doivent amorcer un "processus de rattrapage".

La LAMal oblige les caisses à fixer des primes plus basses pour les assurés de moins de 18 ans révolus, a rappelé M. Berset. Le montant de ce rabais n'est pas fixé, mais les caisses ont accordé ces dernières années entre 70 et 80% en moyenne, a précisé le directeur de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) Pascal Strupler.

Le Conseil fédéral a la possibilité de fixer lui-même les réductions de primes. "Il s'agit d'une option, et non d'une obligation", a expliqué Alain Berset. "Nous tenons avant tout à mener la discussion avec les assureurs."

L'augmentation représente en moyenne 6,14 francs par enfant. Les primes moyennes atteignent 105,25 francs. Dans cette catégorie d'assurés, Genève (+9,7), le Valais (+8,2%) et le Jura (+8,2%) affichent les progressions les plus importantes en Suisse romande. Outre Sarine, ce sont les enfants d'Appenzell Rhodes-Intérieures (9,9%) et de Soleure (9,1%) qui sont les plus touchés.

Effet de la compensation

Les primes pour jeunes adultes (entre 19 et 25 ans) subiront aussi une forte hausse, a reconnu M. Berset. Elle sera de 5,4%, soit 21,13 francs de plus par mois en moyenne. Quant aux primes standard pour adultes avec une franchise de 300 francs et une couverture accident, elles vont renchérir de 4,5% en moyenne. Cela représente une augmentation d'un peu plus de 19 francs par mois.

Déjà parmi les plus touchés l'an dernier, les Jurassiens affichent la hausse la plus importante (+7,3%). Suivent les assurés des cantons de Glaris (+7,1%), du Valais (+6,4%) et d'Appenzell Rhodes-Intérieures (+6,4%).

Les variations sont grandes entre les cantons et toutes primes confondues, on constate de gros écarts entre la plus basse et la plus élevée, a noté M. Berset. L'affinement du système de compensation des risques, intégrant le nouvel indicateur "coût des médicaments au cours de l'année précédente", entraîne des hausses de primes pour les caisses avec peu d'assurés répondant à ce critère.

Des caisses maladie "low cost" et "satellites" devront dès 2017 verser des redevances plus importantes. A l'inverse, des caisses abritant surtout des assurés ayant besoin de nombreuses prestations recevront des contributions plus élevées.

Les réserves en question

L'augmentation des coûts de la santé due au vieillissement de la population et au progrès technologique demeure l'une des principales raisons à la hausse généralisée des primes, a rappelé le ministre de la santé.

Les réserves et les pertes subies par les assureurs en 2015 en sont une autre: "les rendements sont très faibles sur le marché et les taux négatifs ont des effets forts sur les primes". Les assureurs doivent reconstruire ces réserves insuffisantes.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.