Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les prix à la consommation en Suisse ont affiché un nouveau repli en janvier, en raison principalement des soldes d'hiver. Le recul est de 0,4% au regard du mois précédent. En rythme annuel, l'inflation s'est inscrite à -0,8%, contre -0,7% en décembre 2011.

Diminution des prix de l'électricité et offres plus avantageuses pour les voyages organisés sont également à l'origine de la baisse de 0,4% enregistrée par l'indice des prix à la consommation le mois dernier.

Mais les promotions hivernales dans le secteur de l'habillement en sont la principale cause. Les prix des vêtements et chaussures ont chuté de 10% par rapport à décembre, a précisé vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Restaurants plus chers

Ils ont aussi diminué dans l'équipement ménager (-1,6%), les loisirs et la culture (-1%), ainsi que dans le logement et l'énergie (-0,2%). Ceux dans les restaurants et les hôtels (+1%) ont, en revanche, progressé.

L'alcool et le tabac (+0,9%), de même que l'alimentation et les boissons non alcoolisées (+0,6%) ont aussi renchéri. Les transports également (+0,1%). Dans la communication et la santé, les prix sont restés stables.

+0,4% en 2013

Les prix des produits indigènes se sont accrus de 0,1%, alors que ceux des articles importés ont décliné de 1,8% sur un mois. En variation annuelle, les premiers ont grimpé de 0,1% en moyenne également. Les seconds ont fléchi de 3,2%.

Dans ses dernières prévisions publiées à la mi-décembre, la Banque nationale suisse (BNS) tablait sur une inflation négative de -0,3% cette année. En 2013, le renchérissement devrait atteindre 0,4%.

ATS