Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les prix à la consommation sont repartis à la hausse en Suisse en février par rapport à janvier, progressant de 0,3%. L'évolution de l'inflation en rythme annuel est toutefois négative, à -0,9%, contre -0,8% le mois précédent et +0,5% en février 2011.

Le renchérissement d'un mois à l'autre provient principalement des loyers, des transports aériens et des produits pétroliers, a expliqué jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS). L'indice suisse des prix à la consommation pour février s'affiche ainsi à 99,1 points (décembre 2010 = 100 points).

Durant le mois sous revue, les prix des produits indigènes ont globalement augmenté de 0,2% par rapport à février, mais sont restés au même niveau sur un an. Les produits importés montrent, pour leur part, des prix en hausse moyenne de 0,4% sur un mois, mais une baisse de 3,4% par rapport à février 2011.

Chers vols

Parmi les indices qui ont porté l'inflation en février, celui du groupe principal transports a progressé de 0,7% par rapport à janvier. Il reflète le renchérissement constaté dans les transports aériens (+10,4%), l'essence (+1,5%) et le diesel (+1,3%).

L'indice du groupe principal logement et énergie a pour sa part grimpé de 0,5% sur un mois, poussé par les loyers (+0,5%) et le mazout de chauffage (+1,3%). Et pour l'indice du groupe principal alimentation et boissons non alcoolisées, en hausse mensuelle de 0,3% en raison principalement de fluctuations saisonnières, les fruits et légumes (+25%) ont joué un rôle majeur.

ATS