Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La baisse des prix à la consommation s'est accentuée en Suisse en novembre. L'inflation en rythme annuel est passée à -0,5%, contre -0,1% en octobre 2011. En rythme mensuel, le recul est de 0,2% en novembre, après un repli de 0,1% en octobre.

La baisse de 0,2% enregistrée par l'indice des prix à la consommation le mois passé s'explique principalement par la baisse des prix des voitures et des denrées alimentaires. En revanche, le mazout et les loyers sont à la hausse, a indiqué mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Par groupe de produits, les prix se sont repliés par rapport au mois précédent dans les transports (-1,9%), l'alimentation et les boissons non alcoolisées (-1,2%), les loisirs et la culture (-0,3%), les restaurants et les hôtels (-0,2%), les communications (-0,1%) et la santé (-0,1%).

Alcool et cigarettes plus chers

Par contre, ils ont progressé pour le logement et l'énergie (+0,7%), l'équipement ménager (+0,4%), les boissons alcoolisées et le tabac (+0,3%) ainsi que l'habillement et les chaussures (+0,1%).

Les prix des produits indigènes se sont réduits de 0,1% et ceux des produits importés de 0,5% sur un mois. En rythme annuel, les premiers ont par contre renchéri de 0,3% en moyenne alors que les prix des seconds baissaient de 2,7%.

En octobre, l'inflation en rythme annuel était devenue négative en Suisse pour la première fois depuis deux ans.

Sous l'effet de l'envolée du franc et de la dégradation des perspectives économiques, la Banque nationale suisse (BNS) a revu ses estimations à la baisse à la mi-septembre. Elle table sur un renchérissement des prix à la consommation en Suisse de 0,4% en 2011. L'inflation devrait devenir négative à -0,3% en 2012 et atteindre 0,5% en 2013.

ATS