Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les producteurs suisses de lait s'inquiètent de l'incurie de l'Interprofession (IP). Alors que la situation sur le marché fait craindre une nouvelle baisse du prix à la production, il apparaît que l'IP n'utilise pas les instruments à sa disposition.
Pire, elle n'applique pas les mesures décidées. La Fédération des producteurs suisses de lait (PSL) est donc résolue à mettre un terme à ce dysfonctionnement. A la mi-journée, l'assemblée de printemps des délégués de la PSL devrait adopter une résolution de leur comité. Celle-ci prévoit avant tout de faire appliquer les décisions, prises en février, visant à désengorger le marché.
Le revenu de la production laitière est près de descendre au-dessous de 10 francs l'heure. Or la grande majorité des membres de l'IP reste indifférente et ne manifeste aucune volonté d'agir, a regretté le président de la PSL Peter Gfeller.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS