Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les failles Meltdown et Spectre pourraient permettre à des pirates informatiques d'avoir accès à des informations sensibles (archives).

KEYSTONE/EPA/RITCHIE B. TONGO / JAGADEESH NV

(sda-ats)

Le groupe américain Advanced Micro Devices (AMD) a déclaré jeudi que ses microprocesseurs étaient vulnérables aux deux variantes de la faille de sécurité Meltdown et Spectre. Elles ont été dévoilées la semaine dernière par des chercheurs en sécurité.

Elles pourraient permettre à des pirates informatiques d'avoir accès à des informations sensibles sur presque tous les appareils informatiques modernes allant des ordinateurs portables et de bureau aux smartphones, en passant par les tablettes, les téléphones et les serveurs sur Internet.

Le 3 janvier, AMD a reconnu être exposé à la faille Spectre, mais a estimé qu'il y avait "près de zéro risque" que ses puces soient affectées par la variante Meltdown, qui touchait les puces d'Intel.

Correctifs

Dans un communiqué publié jeudi, AMD a déclaré toutefois que la seconde variante de Spectre "était applicable aux processeurs AMD". Le groupe va proposer des correctifs pour ses produits Ryzen et EPYC dès cette semaine et dans les semaines à venir pour ses processeurs plus anciens.

L'action AMD, qui a perdu quelque 4% après cette annonce, a néanmoins terminé sur un gain de 1,5%, à 12,14 dollars. Le titre a gagné près de 20% depuis l'annonce de ces failles le 3 janvier, les investisseurs spéculant qu'AMD pourrait gagner des parts de marché sur Intel qui est plus exposé.

"Si nous pensons que l'architecture des processeurs AMD rend difficile d'y exploiter la variante 2, nous continuons à travailler en étroite collaboration avec l'industrie sur cette menace", a déclaré le groupe sur le blog.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS