Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'augmentation des réserves de devises est quasiment continue depuis le début de l'année, suggérant que la BNS intervient sur le marché des changes pour affaiblir le franc (archives).

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

Les réserves de devises de la Banque nationale suisse (BNS) ont continué de grossir en juillet. Elles ont progressé de 6,35 milliards de francs pour atteindre 615,35 milliards.

Le total des réserves (sans l'or) a atteint 621,1 milliards de francs à la fin du mois dernier, en hausse d'1% par rapport à fin juin, selon les données publiées vendredi par la BNS sur son site internet.

Cette augmentation confirme les déclarations de l'institut d'émission. Fin juin, il avait affirmé intervenir sur le marché des changes pour alléger la pression sur le franc dans la foulée du Brexit. Mais les fluctuations des taux de change peuvent aussi expliquer cet accroissement.

Cette progression est quasiment continue depuis le début de l'année. Les réserves de devises se sont ainsi renflouées de 6,7 milliards en juin, de 14 milliards en mai et de 11,1 milliards en avril. Seul un léger recul de 3,9 milliards a été enregistré en février. La plus forte hausse depuis juin 2012 a été enregistrée en décembre, soit 32 milliards.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS