Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les rebelles syriens ont pris mercredi le contrôle d'un troisième point de passage vers la Turquie tandis qu'ils perdaient du terrain dans la capitale. Sur le plan diplomatique, l'Iran a proposé l'envoi d'observateurs lors d'un entretien avec Bachar al-Assad à Damas.

Le chef de la diplomatie iranienne Ali Akbar Salehi a affirmé mercredi que l'objectif de sa visite à Damas était de "consulter" les dirigeants syriens sur la crise. Il a ajouté que le règlement de cette crise se ferait "uniquement à l'intérieur de la famille syrienne avec la participation et la coordination de toutes les institutions internationales et régionales".

Téhéran a proposé l'envoi d'observateurs régionaux lors de la première réunion du "groupe de contact" quadripartite sur la Syrie (Iran, Egypte, Turquie, Arabie saoudite). La rencontre s'est tenue lundi au Caire en l'absence d'un représentant saoudien, selon les médias officiels iraniens.

Le Conseil national syrien (CNS), principale coalition de l'opposition, a exprimé ses "réserves" sur cette participation. Plusieurs pays occidentaux et arabes accusent Téhéran de fournir une aide militaire au régime de Bachar al-Assad, ce que l'Iran réfute.

Retrait de quartiers de Damas

Sur le terrain, les insurgés se sont emparés du poste-frontière de Tel Abyad, lieu de transit stratégique à la frontière nord du pays, après plusieurs heures de combats avec l'armée régulière syrienne dans la nuit de mardi à mercredi.

A Damas, les insurgés ont en revanche entamé mercredi matin un retrait des quartiers de Hadjar al Assouad, Al Assali et Al Kadam, au sud de la ville, face aux intenses bombardements menés par l'armée depuis plusieurs semaines.

Face à l'impasse dans les combats, le régime de Bachar al-Assad a mené au plus haut niveau des discussions sur l'opportunité de faire usage d'armes chimiques contre les opposants, mais aussi contre les civils, selon un ancien général qui a fait défection il y a trois mois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS