Navigation

Les représentations d'un opéra sur Mandela annulées faute d'argent

Ce contenu a été publié le 26 mai 2014 - 22:17
(Keystone-ATS)

Les représentations d'un opéra consacré à la vie de Nelson Mandela au théâtre national de Pretoria ont été interrompues après trois jours. L'argent a manqué pour payer les artistes. Le producteur et metteur en scène espère les reprendre ultérieurement.

L'interruption "est due au défaut de paiement de Lotto", la loterie nationale sud-africaine qui donne une partie de ses gains à des opérations de mécénat, a expliqué le producteur et metteur en scène de l'opéra, Unathi Mthirara, petit-neveu du héros de la lutte anti-apartheid.

"Nous espérons encore recevoir le paiement, mais nous ne pouvions pas continuer tant que ce n'est pas fait", a ajouté M. Mthirara. Après une première mondiale vendredi, les représentations de "Madiba, l'opéra africain" devaient se poursuivre jusqu'au 1er juin au State Theater de Pretoria.

Spectacle prévu dans la ville natale

Un spectacle était prévu le 18 juillet à Qunu (sud), le village natal de Nelson Mandela, disparu début décembre à 95 ans. Il était né un 18 juillet.

Insistant sur la vie personnelle de Mandela, l'opéra présente le parcours du héros national sud-africain en plusieurs tableaux. Il déroule sa vie de son enfance pastorale dans les vertes collines du Transkei (sud) jusqu'à sa libération en 1990 après 27 ans dans les geôles du régime ségrégationniste de l'apartheid.

Le State Theatre a confirmé l'annulation des représentations. Il s'est refusé à tout commentaire, comme il s'agit d'une production privée.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.