Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Tribunal cantonal valaisan a refusé l'implantation d'un centre de transit provisoire de demandeurs d'asile à Gamsen, dans le Haut-Valais (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ

(sda-ats)

L'Etat du Valais ne pourra pas loger provisoirement des requérants d'asile dans un centre d'hébergement pour travailleurs à Gamsen (VS). Le Tribunal cantonal (TC) a donné raison aux riverains qui s'y opposaient.

Le département valaisan de la santé, des affaires sociales et de la culture (DSSC) prend acte de la décision du TC tout en la déplorant, indique l'Etat du Valais vendredi dans un communiqué. En mai 2016 la municipalité de Brigue-Glis avait accepté la demande du DSSC d'utiliser le centre de Gamsen - qui dispose de 90 places et n'est plus utilisé pour les travailleurs - comme centre de transit pour une période provisoire de cinq ans.

Le centre devait accueillir des familles ainsi que des femmes et des hommes seuls en provenance directe des centres de procédure de la Confédération. Les requérants d'asile y seraient restés dans l'attente d'un autre logement disponible dans le Haut-Valais.

Plusieurs voisins se sont opposés à l'ouverture du centre et ont fait recours auprès du Conseil d'Etat qui a confirmé l'autorisation de la commune. Ils ont fait alors recours auprès du Tribunal cantonal. Le DSSC va maintenant "analyser les considérants de l'arrêt du TC".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS