Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président des Restos du coeur, Olivier Berthe, a déploré le manque d'argent dont souffre son association qui a débuté en novembre sa 30e campagne. Il estime que cette année, le déficit sera de 10 millions d'euros (autant en francs).

"L'an dernier, on a bouclé l'exercice 2014 avec un déficit de 7 millions d'euros et on a prévu pratiquement 10 millions d'euros de déficit pour 2015", a expliqué M. Berthe qui s'exprimait lundi à Montpellier. Les Enfoirés (concerts et DVD) vendus au profit de l'association avaient rapporté 23 millions d'euros l'an passé.

"On a une population similaire à l'an passé", a indiqué M. Berthe, rappelant cependant que l'an passé, les Restos du coeur avaient "atteint des sommets" avec 130 millions de repas distribués à un million de personnes. Pour le président, malgré cette stabilisation, les Restos n'ont "pas assez de moyens".

Depuis 2008, le monde associatif "est dans une situation où il doit aider de plus en plus de monde dans un monde économique où la mobilisation des moyens financiers est de plus en plus difficile à faire", a-t-il estimé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS