Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les éboulements, comme celui survenu en août 2017 à Bondo (GR), figurent parmi les risques identifiés par l'OFEV (archives).

KEYSTONE/GIANCARLO CATTANEO

(sda-ats)

Les risques liés au réchauffement climatique sont bien plus élevés que les bénéfices qu'on peut en attendre. Une étude de l'OFEV évalue les douze défis auxquels va faire face la Suisse d'ici à 2060 et leurs impacts.

Le climat de la Suisse a changé au cours des dernières décennies et continuera à se modifier à l'avenir. L'impact de cette évolution sur l'homme et l'environnement est déjà perceptible et devrait s'accentuer. Afin de cibler au mieux la politique de réduction des émissions de CO2, l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) a procédé à une analyse des risques et opportunités dans huit cantons (AG, BS, FR, JU, TI, UR).

L'étude à laquelle ont contribué quelque 360 experts dégage douze défis dont découlent une trentaine de risques et opportunités prioritaires. Elle constate que ces risques sont nettement plus nombreux que les opportunités et conclut que la stratégie actuelle de la Confédération doit être affinée.

Parmi ces défis figurent les fortes chaleurs qui sont susceptibles d'entraîner une forte dégradation de la santé d'une partie de la population, comme l'ont montré les canicules subies durant la dernière décennie. Ces hautes températures se répercuteront aussi négativement sur la productivité au travail et sur la consommation d'énergie de refroidissement.

Effets positifs également

Les fortes chaleurs auront aussi des effets positifs telles la baisse de la consommation d'énergie de chauffage ou la hausse du tourisme estival et des rendements agricoles. Mais ces mêmes récoltes seront affectées négativement par l'accroissement de la sécheresse, identifié comme deuxième défi, qui aura également un impact sur les risques d'incendies de forêt et sur la production d'énergie hydraulique en été.

L'étude mentionne encore parmi les défis l'élévation de la limite des chutes de neige, avec un effet négatif sur le tourisme hivernal, ainsi que l'aggravation des risques de crues et la modification du régime des tempêtes et de la grêle. Sont également cités la dégradation de la qualité de l'eau, des sols et de l'air, la modification des milieux naturels et de la composition des espèces.

Evénements imprévus

Enfin, l'OFEV évoque aussi des défis"wildcards", soit des événements imprévus entraînant des dommages importants, tels des situations météorologiques inédites ou des enchaînements de catastrophes naturelles. Les impacts des changements climatiques à l'étranger - difficiles à évaluer - présentent aussi bien des risques que des opportunités.

Selon les conclusions du rapport, la stratégie du Conseil fédéral d'adaptation aux changements climatiques en Suisse ne couvre pas entièrement les défis, risques et opportunités identifiés. Elle doit être développée en tenant compte en particulier de l'évolution des tempêtes et de la grêle, de l'amélioration des conditions locales, des risques "wildcards" et des impacts des changements climatiques à l'étranger.

https://www.bafu.admin.ch/bafu/fr/home/themes/climat/publications-etudes/publications/klimabedingte-risiken-und-chancen.html

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS