Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Houston a sombré dans l'acte III de la finale de la Conférence Ouest de NBA.

Clint Capela et ses équipiers ont été écrasés de 41 points (126-85) dimanche sur le parquet de Golden State, qui mène ainsi 2-1 dans la série. Les Rockets ont assisté impuissants au réveil de Stephen Curry. Le double MVP a inscrit 35 points, avec cinq paniers primés, prenant largement le dessus sur la superstar de Houston James Harden (20 points). Il a pris feu dans le troisième quart-temps, marquant alors 18 points avec un parfait 7 sur 7 au tir.

Tenants du titre, les Warriors ont d'ailleurs pris le large dans ce troisième "quarter", alors qu'ils ne comptaient que 11 points d'avance à la mi-temps (54-43). Houston accusait ainsi 21 longueurs de retard après trois quart-temps (88-67), avant d'exploser dans un quatrième quart perdu 38-18.

"On doit jouer mieux que ça, être plus agressifs. On sait qu'on produit notre meilleur basket en transition, pas quand on récupère le ballon sous le panier", a constaté le meneur de Houston Chris Paul. "Nous n'avions pas de punch sur le plan offensif, et ils ont su l'exploiter", a ajouté James Harden.

Les Rockets ont commis pas moins de 19 pertes de balle dans cette partie. Ils n'ont rentré que 32 de leurs 81 tirs (39,5%), avec un maigre 32,4% de réussite à 3 points (11 sur 34) alors qu'ils excellent d'ordinaire dans cet exercice. Le duo Harden/Paul (13 points) n'a d'ailleurs réussi que 12 de ses 32 tirs... En face, les Warriors n'ont commis que 8 "turnovers", et ont réussi 52,2% de leurs tirs.

Houston a également été dominé sous les paniers (41 rebonds, contre 49 pour les Warriors dont 17 pour Draymond Green). Clint Capela, qui n'a été aligné que durant 22', n'a cependant pas grand-chose à se reprocher. Le pivot genevois a fait le job, inscrivant 13 points (à 6 sur 9 au tir) et captant 8 rebonds. Il a quitté définitivement le parquet à 4'34'' de la fin du troisième quart, alors que Houston était mené 75-56.

Dominateurs lors de l'acte II (127-105) au Texas, les Rockets ont peu de temps pour se remettre de cette défaite, la plus large de leur histoire dans les séries finales et la plus large subie en play-off par une équipe ayant gagné au moins 65 matches en saison régulière. Le quatrième match est programmé mardi à Oakland, où Golden State est invaincu depuis 16 parties en play-off (un record NBA). Or, Houston devra s'imposer au moins une fois en Californie pour priver les Warriors d'une quatrième finale de championnat consécutive.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS