Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Amman - Le roi Abdallah II de Jordanie et le souverain saoudien Abdallah ben Abdel Aziz ont discuté vendredi à Amman de la situation au Liban. Ils ont appelé à un renforcement de la stabilité et de la sécurité dans ce pays menacé d'une résurgence des violences.
"Les deux dirigeants ont insisté sur le soutien qu'ils apportaient aux efforts du Liban pour renforcer sa stabilité, sa sécurité, son unité et son accord national", a indiqué le Palais royal jordanien dans un communiqué.
Amman est la dernière étape de la tournée régionale du souverain saoudien, qui l'a mené en Egypte, en Syrie puis au Liban. Le monarque saoudien était l'hôte d'un dîner officiel offert par Abdallah II, selon une source officielle. Il quittera la Jordanie samedi.
Plus tôt à Beyrouth, lors d'une visite historique, il avait, avec le président syrien, exhorté les Libanais à éviter le recours à la violence pour régler leur différends, sur fond de tension dans le pays.
La solution des deux EtatsLes rois jordanien et saoudien ont par ailleurs évoqué vendredi soir à Amman le dossier palestinien. "La solution de la création de deux Etats est la seule façon d'installer la sécurité et la stabilité dans la région", ont-ils dit, selon les propos cités dans le communiqué du Palais.
Les pays arabes ont donné jeudi leur accord de principe pour des pourparlers directs entre Palestiniens et Israéliens, tout en laissant au président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas le soin de juger quand les conditions seraient réunies pour qu'ils débutent.
Le roi jordanien s'était rendu en janvier en Arabie saoudite pour discuter du problème palestinien.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS