Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Romands recourent davantage aux médicaments que les Alémaniques et les Tessinois, mais une hausse se dessine Outre-Sarine. Ces chiffres émanent du dernier rapport de l'Observatoire suisse de la santé (Obsan), publié mardi, et confirme une hausse de la consommation entre 2002 et 2007.

En Suisse romande, la demande est supérieure (50,7%) à celle du Tessin (45,2%) et de la Suisse alémanique (44,8%). Chez les Romands, il y a une consommation particulièrement importante d'analgésiques (24,4% contre 18,7% pour la Suisse alémanique) et de tranquillisants (6,3% contre 3,5%).

Mais entre 2002 et 2007, il y a eu une plus forte augmentation de consommation de médicaments en Suisse alémanique (+6,1 points de pourcentage) qu'au Tessin (+5,7) et en Suisse romande (+3,8).

Analgésiques en tête

La consommation d'au moins un médicament durant les sept jours précédant l'enquête a passé de 40,8% en 2002 à 46,3% en 2007 (38,3% en 1992). Elle augmente fortement avec l'âge, passant de 31% parmi les 15 à 34 ans, à 76,6% parmi les personnes de 65 ans et plus. En proportion, les femmes sont plus nombreuses à y recourir (51,3%) que les hommes (41%).

Les médicaments les plus utilisés sont les analgésiques (20,1%), ceux contre l'hypertension (14%), contre le cholestérol (6,4%) et pour le coeur (6%).

Dans environ 80% des cas, les personnes qui ont acheté un médicament l'ont fait sur prescription médicale. Ce pourcentage n'a pas varié par rapport à 2002. La pharmacie est le canal de distribution le plus important.

Augmentation des coûts

Le rapport de l'Obsan porte également sur les coûts. En 2009, les médicaments ont représenté 22% des coûts de l'assurance obligatoire de soins, soit la troisième composante, après l'hôpital et les consultations. Par assuré, ils ont passé d'une moyenne de 382 francs en 1998 à 627 francs en 2009, selon des données de santésuisse.

Sur cette même période, le niveau par assuré a augmenté en Suisse alémanique de 350 à 585 francs, en Suisse romande de 468 à 762 francs et au Tessin de 500 à 724 francs.

ATS