Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rome - Naples devrait être complètement nettoyée d'ici Noël grâce à l'arrivée de camions-bennes d'autres régions, a affirmé dimanche un responsable de la mairie locale. Cette ville du sud de l'Italie est envahie d'ordures depuis des semaines.
La municipalité prévoit "de ramener des conditions décentes d'ici dimanche prochain" grâce à un effort intense de collecte des sacs poubelles qui parsèment les rues du centre historique, a affirmé Paolo Giacomelli, adjoint au maire en charge de l'hygiène.
Selon lui, la priorité a été donnée aux itinéraires touristiques, en commençant par la gare, vitrine de la ville. Autre site prioritaire: la rue San Gregorio Armeno, où sont fabriquées les fameuses crèches peuplées de santons satiriques.
Selon M. Giacomelli, la quantité d'ordures encore à ramasser dans la ville est descendue à 2680 tonnes contre 2910 la veille. Ces chiffres tiennent compte des 1600 tonnes récoltées samedi et des déchets produits quotidiennement.
En plus des camions locaux, "une dizaine de véhicule mis à disposition par la mairie de Rome sont déjà en action", a-t-il indiqué. M. Giacomelli compte sur l'arrivée d'un total de 30 camion-bennes de Rome, mais aussi de Milan, Turin, Bari et Florence, pour un ramassage exceptionnel programmé pour lundi.
Tri sélectifD'autres éléments devraient accélérer le processus: la mise en oeuvre sur vingt places de Naples d'un système de tri sélectif, la réouverture d'une décharge dans la zone de Salerne et l'envoi vers d'autres régions d'une partie des déchets organiques.
Silvio Berlusconi a promis vendredi que le problème des déchets serait réglé en 15 jours. Il a estimé samedi qu'il le serait même plus rapidement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS