Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse doit sanctionner de "manière appropriée" l'utilisation et la transmissions de données bancaires acquises illicitement.Alors que les recours aux CD volés se multiplient à l'étranger, le Conseil des Etats a pressé mardi le Conseil fédéral d'agir en ce sens.

Sans opposition, la Chambre des cantons a adopté une motion demandant des modifications légales pour punir le recel de données bancaires volées. Et le gouvernement devra lui par ailleurs examiner la possibilité d'étendre les sanctions à la publication de données bancaires volées - tout en respectant la liberté de la presse - et à la violation du secret de fabrication et du secret commercial.

Le droit suisse connaît une lacune en matière de recel de données électroniques, a souligné Pirmin Bischof (PDC/SO). Les auteurs s'en tirent généralement sans sanction. La ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf a soutenu elle aussi la nécessité de corriger le tir. Le National doit encore se prononcer.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS