Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les New-Yorkais jettent 9,37 milliards de sacs en plastique chaque année (archives).

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

Les sacs en plastique jetables, mais aussi ceux en papier, seront payants à New York dès le 1er octobre, a décidé jeudi le conseil municipal local. La mégapole de la côte est des Etats-Unis en consomme des milliards chaque année.

Le but de cette mesure, adoptée après un vif débat par 28 voix contre 20, est d'inciter les New-Yorkais à opter pour des sacs réutilisables, ou pas de sac du tout quand c'est possible.

"Chaque année, les New-Yorkais jettent 9,37 milliards de sacs en plastique à usage unique, dont des millions finissent dans nos quartiers, nos arbres, nos rues et nos océans", a souligné le cosponsor du projet, Brad Lander.

La nouvelle réglementation s'appliquera aux épiceries, supermarchés, pharmacies, magasins de bricolage et à certains vendeurs de rue. Les 5 cents réclamés par sac jetable iront au magasin concerné.

20 sacs par personne

Seront exemptés certains commerces, comme les magasins de vins et d'alcools, les camions de restauration dans les rues et les restaurants qui livrent des plats à domicile.

En moyenne, les New-Yorkais jettent 20 sacs par personne par semaine. La ville dépense chaque année environ 12,5 millions de dollars pour se débarrasser de ces sacs.

Selon le maire Bill de Blasio, cette mesure "pourrait réduire d'environ 60% le gaspillage de sacs jetables en plastique et papier, sur la base de l'expérience d'autres villes".

Les sacs en plastique jetables sont déjà interdits à Los Angeles, San Francisco, San José et Santa Monica en Californie, ainsi qu'à Seattle. Ils sont payants dans la capitale fédérale Washington, ce qui a permis de réduire la quantité de sacs jetés par semaine et par habitant de 10 à 4.

ATS