Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse lèvera le 1er avril ses sanctions contre l'ancien président yougoslave Slobodan Milosevic et son entourage. Le Conseil fédéral a décidé de se rallier à la décision déjà prise par l'Union européenne (UE) fin octobre. Aucun fonds n'a été bloqué.

Suivant l'UE, le gouvernement a introduit en 1999, en réaction à la crise au Kosovo, ces sanctions financières visant des dignitaires de l'ex-république fédérale de Yougoslavie et de la république de Serbie. Il n'y a plus aucune raison de les poursuivre, écrit mardi le Conseil fédéral, en précisant avoir pris sa décision le 6 mars.

Depuis 2001, cette ordonnance visait le blocage des biens de treize personnes, Slobodan Milosevic, sa famille et son entourage proche. Aucun gel de ces avoirs n'a été communiqué au Secrétariat d'Etat à l'économie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS