Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La sortie du nucléaire ne bénéficie pas d'un soutien sans faille de la part de la communauté scientifique. Les avis divergent parmi les Académies suisses des sciences pour savoir s'il faut continuer à utiliser l'atome à long terme. Mais la recherche nucléaire doit se poursuivre.

Les quatre Académies - des sciences naturelles, des sciences humaines et sociales, des sciences médicales ainsi que des sciences techniques - ont présenté jeudi à Berne leur analyse de l'avenir de l'approvisionnement énergétique. Elles soutiennent certains objectifs du Conseil fédéral, comme une utilisation plus efficiente de l'énergie et le développement du renouvelable.

Recherches sur le stockage des déchets

Elles n'ont toutefois pas pu se mettre d'accord sur le point central de la sortie du nucléaire. Les Académies réclament en revanche à l'unisson une poursuite de la recherche sur l'atome pour que les centrales suisses puissent "continuer à opérer en toute sécurité jusqu'à leur mise hors service". Et les Académies de souligner également l'importance des recherches sur le stockage des déchets.

Les Académies suisses des sciences réclament d'autre part la poursuite de la recherche nucléaire fondamentale, "en particulier s'agissant de nouveaux concepts de réacteurs".

Moderniser le réseau

Les Académies soulignent aussi le défi que représente l'adaptation du réseau électrique. Son adaptation à de nouveaux modes de production toujours plus décentralisés ainsi que son intégration dans un ensemble européen sont deux des exigences incontournables.

Un accord sur l'électricité avec l'Union européenne (UE) est en outre indispensable. Il est un préalable au raccordement de la Suisse à un éventuel futur réseau européen à très haute tension.

Dans la mesure du possible, il faut renoncer à la construction de centrales fossiles en Suisse, demandent les Académies. Si elles devaient tout de même être construites, comme le Conseil fédéral l'envisage, leurs émissions de CO2 devraient être entièrement compensées afin que la Suisse puisse atteindre ses objectifs climatiques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS