Toute l'actu en bref

L'oeuvre "Beckman's Room" de l'artiste Reto Emch fait partie des sculptures contemporaines exposées dans le cadre du Bex & Arts.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Pour sa 13e édition, la triennale Bex & Arts se raconte autour du thème de l'énergie. Dès dimanche, le public pourra observer les sculptures de 31 artistes dispersées au sein du vaste parc de Szilassy (VD).

L'énergie portera les visiteurs tout au long d'un parcours à la fois bucolique et artistique, expliquent jeudi les organisateurs dans le dossier de presse. Dans ce jardin paysager à l'anglaise s'étendant sur 7,4 hectares, ils pourront découvrir le travail d'artistes suisses âgés de 30 à plus de 80 ans.

Acier, fer, verre, bambou, épicéa, pierre, basalte, granit ou encore voix enregistrée, les matériaux sont variés. Une aiguille de couture géante de Nicole Dufour, un mur d'acier d'Étienne Krähenbühl ou une série de moulins à vent de Joëlle Avet sont notamment à découvrir.

Maquettes en première

Bex & Arts, qui se tient jusqu'au 15 octobre, c'est aussi la construction éphémère d'un pavillon en bois des arts et des technologies. Un espace démontable de 40 m2 qui accueille des maquettes des oeuvres présentes dans le parc. Une première.

Et puis il y a aussi le FabLab, un endroit où le public peut réaliser des prototypes. Le visiteur y trouve des outils traditionnels ainsi que des imprimantes 3D et des découpeuses laser. De quoi réaliser ce qu'il lui plaît, construire, voire défaire. S'il existe quinze de ces espaces en Suisse, ils sont plus de 1000 sur la planète à être interconnectés.

Comédiens et guides

Durant l'été, les enfants peuvent en outre prendre part à des ateliers d'initiation à l'art contemporain. Et en août, des promenades théâtrales sont organisées sur le site en compagnie de comédiens francophones.

www.bexarts.ch

ATS

 Toute l'actu en bref