Toute l'actu en bref

La mixité linguistique est respectée au sein des services du Parlement fédéral (archives).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Les Services du Parlement ont reçu le Label du plurilinguisme. Le prix récompense leur engagement en faveur d'une utilisation active des trois langues officielles.

Par leur politique des langues, les services du Parlement, qui emploient quelque 310 personnes, renvoient aux parlementaires, aux citoyens ainsi qu'aux autorités nationales et cantonales l'image plurilingue de la Suisse, se réjouissent les services du Parlement jeudi dans un communiqué.

Avec 71%, l'allemand est sans surprise la langue de communication externe la plus utilisée. Suivent le français (25%) et l'italien (1,9%). Le romanche, quatrième langue nationale mais non officielle au niveau fédéral, est aussi parfois employée pour la communication externe.

Deux tiers des collaborateurs (66,2%) sont germanophones, un quart (25,1%) sont francophones, 6,8% italophones et 0,6% romanchophones. La mixité des communautés linguistiques est proche de ce que prescrit l'ordonnance sur les langues et de ce que vise le Conseil fédéral, notent les services du Parlement.

En outre, le recrutement d'italophones est encouragé depuis plusieurs années, ce qui a permis de doubler les effectifs de cette communauté linguistique en cinq ans.

Bonnes notes

Le personnel a généralement de très bonnes connaissances linguistiques, notamment en allemand. Il obtient une note médiane de 4,7 sur 5 dans cette langue. Il est un peu moins bon dans la langue de Molière (4,3 sur 5). Pas de note en revanche en italien, mais les connaissances passives dans cette langue "s'approchent des valeurs souhaitées".

Le label a été remis dans la salle du Conseil national en présence de son président Jürg Stahl (UDC/ZH), du président du conseil de fondation du Forum du bilinguisme Denis Grisel, de la déléguée fédérale au plurilinguisme Nicoletta Mariolini et d'autres personnalités actives dans la promotion du plurilinguisme et de l'ensemble du personnel.

ATS

 Toute l'actu en bref