Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La série noire des pannes informatiques se poursuit en Suisse. Après les principaux partis politiques, victimes de cyberattaques, c'est au tour de Swisscom de faire face à des problèmes de sécurité. Depuis vendredi, les sites web hébergés par l'opérateur ne peuvent plus être actualisés.
Craignant pour ses données suites à une faille sécuritaire, le géant bleu a décidé de bloquer, à titre préventif, l'accès des webmestres au contenu de leurs pages internet. L'entreprise voulait notamment éviter que des tiers aient accès à ces sites, a précisé mercredi à l'ATS la porte-parole Myriam Ziesack, revenant sur des informations du "Bund" et du "Tages-Anzeiger".
"Grâce à cette mesure, les clients de Swisscom n'ont à aucun moment été exposés à des risques", selon le groupe de télécommunications. Les techniciens de l'entreprise tentent désormais de pallier le dérangement à l'aide d'une mise à jour des logiciels. Des tests sont en cours.
Le couac concerne plusieurs centaines de personnes. Par contre, la navigation sur la Toile se fait normalement pour les internautes, a rassuré Mme Ziesack. L'envoi de courrier électronique n'est pas non plus affecté.
Pas de lien entre les attaques
Dans un premier temps, l'opérateur avait annoncé ne pas exclure un lien entre ce dérangement et les cyberattaques de la semaine dernière contre les sites internet de quatre partis politiques. Mercredi soir, un communiqué a affirmé que les deux affaires n'avaient aucun rapport, et que le couac chez Swisscom n'était pas dû à un piratage informatique.
C'est la seconde fois en quelques jours que le géant bleu fait face à un dysfonctionnement important. Mardi passé, plusieurs centaines de milliers de clients n'ont pas pu accéder à internet durant plusieurs heures via leur téléphone mobile. Cette panne, qui a coûté plusieurs millions de francs, n'est pas liée au dérangement le plus récent, a précisé la porte-parole.
Mercredi soir, Mme Ziesack n'était pas en mesure d'indiquer quand le problème serait réglé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS