Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les électeurs slovènes étaient appelés aux urnes dimanche pour dire s'ils acceptent ou rejettent la loi autorisant le mariage homosexuel adoptée il y a dix mois par leurs députés. Ce référendum d'initiative populaire s'annonce très indécis.

Chaque camp espère la mobilisation des Slovènes pour ce scrutin qu'un dernier sondage, vendredi, donnait favorable au non au mariage gay avec un score de 55,5% et une participation de 46%. Mais d'autres sondages pronostiquaient un résultat plus serré.

Les opposants au mariage homosexuel, soutenus par l'opposition de droite et l'Eglise catholique, sont à l'origine de cette consultation dont ils avaient lancé la procédure dès l'adoption de la loi au parlement, en mars. Ils ont recueilli les 40'000 signatures requises dans ce pays de l'UE de deux millions d'habitants pour la tenue d'un référendum.

"L'amour c'est l'amour, sans autre considération", a défendu Ida, une employée de 24 ans après avoir glissé son bulletin oui dans l'urne à Koper, une ville côtière où les électeurs étaient peu nombreux, une heure après l'ouverture du scrutin à 07h00.

Loi suspendue

La loi votée en mars a redéfini le mariage comme "l'union à vie de deux personnes indépendamment de leur sexe". Elle a été adoptée à une large majorité par la gauche et le parti centriste du Premier ministre Miro Cerar, donnant aux couples gays et lesbiens les mêmes droits que les hétérosexuels, dont celui de l'adoption.

Mais le référendum a suspendu son application et aucun couple homosexuel n'a encore pu se passer la bague au doigt. Si le non l'emporte, le code de la famille reviendra à sa formulation initiale et limitera les droits des homosexuels à l'union civile, en vigueur depuis plusieurs années.

En 2012, lors d'un précédent référendum, les Slovènes avaient rejeté à 55% l'adoption du mariage gay mais la participation avait été très faible. Un quorum de votants de 20% est nécessaire dimanche. Des résultats significatifs sont attendus à partir de 21h00.

La Slovénie est le premier pays de l'ex bloc communiste à avoir ouvert le mariage aux couples homosexuels. Hors Slovénie, le mariage homosexuel est légalisé ou en passe de l'être dans 18 pays dont treize en Europe. L'Irlande, en mai, avait été le premier à autoriser le mariage gay par voie référendaire, les autres ayant opté pour la voie parlementaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS