Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Slovaques ont commencé à voter samedi lors d'un référendum contre le mariage homosexuel et pour la "protection de la famille traditionnelle". Cette consultation restera sans effet si elle n'atteint pas un taux de participation de 50%.

Les citoyens sont invités à répondre à trois questions: l'une porte sur le mariage entre personnes de même sexe, l'autre sur l'adoption d'enfants par des couples ou des groupes de même sexe. La troisième concerne le droit des parents de refuser que leurs enfants assistent à des cours sur la sexualité ou l'euthanasie.

Le référendum est a priori inutile, car la Slovaquie n'autorise ni le mariage entre personnes de même sexe, ni même leur union civile. Il risque aussi d'être non valide, faute de participation suffisante.

Des réserves de haine

La campagne a révélé des réserves de haine à l'égard des homosexuels dans ce pays de l'UE de 5,4 millions d'habitants, dont plus de 80% se disent chrétiens et 70% catholiques. L'été dernier, 400'000 signatures avaient été recueillies pour demander la consultation.

Les bureaux de vote fermeront à 22h00 et les résultats doivent être connus dans la nuit d'aujourd'hui à demain. Amnesty International a mis en garde contre "un recul significatif de la Slovaquie" et une possible violation de la convention des Nations unies sur la discrimination contre les femmes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS