Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les sortants Hans Stöckli (PS) et Werner Luginbühl (PBD) réélus

Les conseillers aux Etats sortants Hans Stöckli (PS) et Werner Luginbühl (PBD) ont été réélus dimanche dans le canton de Berne. Le candidat sans-parti Bruno Moser, qui a provoqué ce second tour en maintenant sa candidature, termine très loin derrière les sortants.

Le candidat du Parti bourgeois-démocratique (PBD) Werner Luginbühl a terminé en tête avec 169'903 suffrages (48,15%) devant le socialiste Hans Stöckli avec 159'974 (45,33%). Le candidat sans-parti Bruno Moser a récolté 22'966 suffrages, soit 6,5% des voix.

La participation au scrutin s'est élevée à 29,2%, a indiqué dimanche la Chancellerie d'Etat. Ce faible taux de participation s'explique par le fait que l'issue de cette élection au Conseil des Etats était jouée d'avance. Il n'y a d'ailleurs pas eu de campagne entre les deux tours.

Le Parti socialiste et le Parti bourgeois-démocratique s'étaient alliés en vue de ce second tour. Les deux partis avaient en effet appelé à voter pour les deux sortants: Hans Stöckli et Werner Luginbühl.

Opération coûteuse

Le coût de cette élection s'est élevé à un demi-million de francs environ, selon la chancellerie. Ce montant couvre l'impression et l'envoi des bulletins de vote aux plus de 700'000 électeurs.

Dans les médias, Bruno Moser a justifié le maintien de sa candidature par respect pour les électeurs qui ont voté pour lui lors du 1er tour. Il a aussi rappelé que la démocratie lui offrait cette opportunité et qu'il fallait présenter un choix aux électeurs.

Lors du 1er tour, cet outsider domicilié à Bienne avait obtenu moins de 1,2% des suffrages pour terminer avant-dernier. Tous les autres candidats s'étaient retirés de la course pour le second tour, notamment le candidat UDC Albert Rösti arrivé à la 3e place.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.