Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Les pressions fiscales sur la Suisse s'affaiblissent, a constaté Doris Leuthard, en marge de la réunion ministérielle de l'OCDE à Paris. Néanmoins, la crise de l'endettement devrait amener de nouvelles tensions, selon la présidente de la Confédération.
La ministre de l'économie a justifié la non signature de la Suisse du Protocole d'amendement à la Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale. "Nous estimons que les standards OCDE actuels suffisent et certains points de la convention nous posent problème", a-t-elle avancé.
Parmi les principaux sujets de discorde: l'échange automatique d'informations, les vérifications simultanées et la rétroactivité.
"Il ne faut pas être naïf, la crise de l'endettement va pousser les Etats à renforcer leur zèle en matière fiscale", a déclaré Doris Leuthard à l'issue de la réunion de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui se tenait les 27 et 28 mai.
Par ailleurs, la conseillère fédérale s'est félicitée de l'instrument du frein à l'endettement qui permet à la Suisse de contenir sa dette à 39% du PIB alors que celle-ci atteint en moyenne 100% au sein des pays de l'OCDE selon des chiffres de l'organisation.
Cet outil qui assure une certaine flexibilité en cas de mauvaise conjoncture est en passe d'être repris par l'Allemagne, la France et la Turquie. La présidente de la Confédération s'est réjouie de ce rôle de modèle, qualifiant les débats de succès pour la Suisse.
Doris Leuthard a relevé que la crise de l'endettement a renforcé le rôle de coffre-fort de la Suisse. "La stabilité de notre système assure la confiance et attire de nouveaux clients à nos banques. Cela accrédite l'idée que les gens placent leur argent en Suisse pour d'autres raisons que la volonté d'échapper au fisc", a-t-elle affirmé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS