Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plusieurs vedettes de l'athlétisme russe, dont la "tsarine" du saut à la perche Yelena Isinbayeva, ont dénoncé la décision "complètement injuste" de l'IAAF de suspendre la Russie de toute compétition.

"Pourquoi des sportifs comme moi, des sportifs propres, devraient pâtir de ceux qui ont eu des pratiques malhonnêtes?", s'est interrogée la triple médaillée olympique au cours d'une conférence de presse à laquelle participait aussi le champion du monde du 110 m haies Sergey Shubenkov, et la sauteuse en hauteur Anna Chicherova.

L'IAAF a décidé vendredi de suspendre provisoirement la Russie de toute compétition d'athlétisme et dont les athlètes pourraient être absents des JO-2016 à Rio de Janeiro, après la publication d'un rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA) dénonçant le "dopage organisé" de la Russie.

"Ce n'est pas honnête à l'égard des sportifs", a poursuivi la perchiste qui a déclaré avoir été "réellement sous le choc" en apprenant la suspension de la Russie.

Interrogée sur la possibilité de voir les athlètes russes concourir sous la bannière olympique, Yelena Isinbayeva a affirmé qu'il existait "des discussions sur le sujet dans les milieux sportifs" tout en indiquant ne pas savoir "si cela est possible".

La suspension de la Russie pourrait être levée avant les Jeux de Rio à la condition que les autorités russes prennent des mesures rapides, selon le président de la commission d'enquête indépendante de l'Agence mondiale antidopage (AMA) Dick Pound.

"Dick Pound a dit que j'étais une victime du système. Mais je ne suis pas une victime du système, je suis en dehors du système", a ajouté Yelena Isinbayeva, qui espère prendre part à Rio à ses cinquièmes et derniers Jeux olympiques.

Sergey Shubenkov a pour sa part dénoncé une décision "prise par des bureaucrates", avant d'ajouter: "Qu'est-ce que j'ai fait? Qu'est-ce que je dois faire pour que cette décision ne soit pas appliquée?", a poursuivi celui dont la mère, championne d'heptathlon, avait déjà dû renoncer aux JO 1984 de Los Angeles après la décision de l'URSS de boycotter la compétition.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS