Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Relever l'âge de la retraite n'est plus tabou. Selon un sondage de "L'Hebdo", deux tiers des Suisses sont favorables à l'idée soutenue par Alain Berset. Interrogés sur l'immigration et l'aménagement du territoire, ils sont également une majorité pour la réintroduction des contingents et la limitation des zones à bâtir.

Dans une grande enquête sur les attentes des Suisses en 2013, les sondés font preuve d'un réalisme résigné en matière d'AVS. A la question de savoir si la Suisse doit elle aussi bientôt modifier l'âge de la retraite, 67,2% sont d'accord, selon le sondage réalisé par l'institut M.I.S. Trend, publié jeudi.

La proportion atteint 70% chez les Alémaniques et 58,5% chez les Romands. Une majorité encore plus nette de 68,1% se dégage pour ne plus vouloir de distinction entre hommes et femmes. Interrogés sur l'âge auquel il faudrait fixer le droit à l'AVS, 48,4% des Suisses se prononcent pour 65 ans. Ils sont 8,2% à l'imaginer à 60 ans et près de 10% à 67 ans.

Retour des contingents

Sur le thème de l'immigration, les Suisses se montrent désormais anxieux. Alors qu'ils seront confrontés à plusieurs initiatives visant à limiter l'afflux d'étrangers, ils tendent à plaider pour un durcissement.

Trois cinquièmes veulent mettre un frein à l'immigration extra-européenne, cette proportion étant légèrement plus forte, à 63%, outre-Sarine, et nettement supérieure, à 74%, à droite et au centre. Une forte majorité (56,6%) souhaite une réintroduction des contingents pour la main-d'oeuvre européenne peu qualifiée, tandis que 50,2% veut l'imposer même aux qualifiés.

Respecter l'initiative Weber

En matière d'aménagement du territoire, les personnes interrogées gardent le cap de l'initiative Franz Weber: 54,6% plaident pour le respect de la décision populaire du 13 mars dernier. Mais cette volonté va au-delà du texte de l'écologiste. Deux tiers des Suisses veulent préserver leur paysage en limitant les zones à bâtir.

Sur l'initiative Minder, 61% des Suisses ne se sentent pas assez informés. Ce texte sera soumis au peuple également en mars, et contré par un contre-projet indirect. Il vise à renforcer le pouvoir des actionnaires en matière de rémunération des "top managers".

L'enquête a été réalisée auprès de 1001 citoyens âgés d'au moins 18 ans dans toute la Suisse. La marge d'erreur est de 3%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS