Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Et si la Suisse était désormais une nation de slalomeurs ? Longtemps à la traîne dans cette discipline, l'équipe helvétique a frappé fort dès la première course de la saison à Levi.

Déjà en évidence samedi en Finlande chez les dames - Wendy Holdener 3e, Mélanie Meillard 5e -, le slalom suisse a poursuivi sur sa lancée dimanche chez les messieurs en plaçant Daniel Yule, Luca Aerni (ex aequo au 4e rang), Loïc Meillard (6e) et Reto Schmidiger (10e) aux portes du podium.

Il n'a manqué que neuf centièmes pour la Suisse remonte sur un podium en slalom, après bientôt huit ans d'abstinence (Silvan Zurbriggen 2e en janvier 2010). Ce n'est toutefois que partie remise au vu de la performance d'ensemble de Levi. Un tir groupé aussi prometteur qu'historique: jamais encore la Suisse n'avait pu placer quatre coureurs dans le top 10 d'un slalom en Coupe du monde.

Avec encore Marc Rochat (19e) et Ramon Zenhäusern (24e) dans les points, l'équipe de Suisse a vraiment fière allure en ce début de saison. A elle désormais de confirmer sur les prochains slaloms de l'hiver, le suivant étant programmé le 10 décembre à Val d'Isère.

En attendant de pouvoir vraiment jouer la gagne, les Suisses ont assisté dimanche à la 13e victoire en Coupe du monde de Felix Neureuther. L'Allemand s'est imposé devant le Norvégien Henrik Kristoffersen et le Suédois Mattias Hargin, tout en profitant des malheurs de Dave Ryding. En tête après la manche initiale, et très bien parti sur le second tracé, l'Anglais a essuyé une rageante élimination, alors qu'il semblait en mesure d'offrir au ski britannique la première victoire de son histoire en Coupe du monde.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS