Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour la première fois depuis la 2e Guerre mondiale, les Suisses mangent davantage de volaille que de boeuf. Dans une tendance générale à la hausse en 2011, de 0,2%, la consommation de l'une (+3,9%) a crû trois fois plus que l'autre (+1,2%).

Selon la statistique que Proviande réalise depuis 1948 et qui ne tient pas compte de la consommation provenant d'achats transfrontaliers, les Suisses ont en moyenne mangé l'an dernier 53,74 kilos de viande, soit 147 grammes par jour. Bien qu'elle accuse une légère baisse, à l'instar du lapin (-1,1% à 300 grammes) et du gibier (-12,6% à 580 g), la viande de porc demeure largement en tête (-1,7% à 24,92 kg).

Suivent la volaille (11,43 kg), devant le boeuf (11,29 kg) et, loin derrière, le veau (+0,9% à 3,22 kg). L'agneau et le mouton atteignent 1,24 kg (+0,3%) alors que la consommation de chèvre et de cheval est insignifiante. La statistique tient également compte de la consommation de poissons et crustacés, soit 8,89 kg par habitant ou 170 grammes par semaine (+0,8%).

Saucisses en Suisse alémanique

Les Suisses continuent de préférer nettement la viande indigène, qui représente 80,1% de leur consommation. C'est avant tout le cas pour le veau (97,3%) et le porc (95,3%).

La volaille est la viande préférée en Suisse romande (près de 25% de la consommation, contre 17% en Suisse alémanique) et elle figure davantage dans les assiettes des citadins que dans celles des habitants de la campagne. En Suisse alémanique et dans les régions rurales, ce sont surtout les saucisses et autres produits de charcuterie, donc le porc d'abord, qui demeurent les plus prisés.

Les Suisses ne mangent en outre pas la même chose selon qu'ils restent à la maison ou au restaurant. A l'extérieur, le boeuf arrive en tête (23,2%), suivi de près du porc (22,4%), puis de la volaille (18,2%). A la maison en revanche, ce sont la dinde et le poulet qui sont les plus consommés (20,9%), devant les saucisses (20,2%), la charcuterie (18,9%), le porc (15,4%) et le boeuf (10,3%).

ATS