Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les salariés à plein temps du secteur primaire ont accompli la charge de travail la plus élevée par semaine en 2016, avec 44h40 (image symbolique).

KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

(sda-ats)

Le nombre d'heures travaillées en Suisse a progressé de 1,4% l'an dernier comparé à 2015, pour s'inscrire à 7,892 milliards. Entre 2011 et 2016, la durée hebdomadaire effective du travail des salariés à plein temps s'est en revanche légèrement réduite.

Tant le nombre d'emplois, en hausse de 1,7%, que le nombre de jours travaillés, en petite progression de 0,2% alors que 2016 était une année bissextile, ont contribué à l'augmentation de l'an dernier, a indiqué jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS) en publiant ses dernières données sur le sujet.

La hausse aurait été encore plus importante si la durée hebdomadaire effective de travail par emploi n'avait pas baissé sur la même période (-0,5%), souligne l'institution basée à Neuchâtel.

Sur cinq ans, la durée effective de travail hebdomadaire effectuée par les salariés à 100% s'est réduite de 13 minutes, à 41h10. Dans le même temps, le nombre de semaines de vacances a augmenté de 0,3 jour, à 5,12 semaines par an.

ATS