Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La population suisse a mis au recyclage 136'000 tonnes d’appareils électriques et électroniques usagés en 2014. Cela correspond à une augmentation de presque 4% par rapport à 2013. Les restitutions des téléphones portables ont connu une forte hausse de 16 %.

En 2014, la production de déchets électroniques a atteint 136'209 tonnes (131'479 tonnes en 2013). Cela correspond à 16,5 kg par habitant. Les appareils électroménagers et les lampes (SENS) représentent 57% du poids total, les 43 % restants revenant aux appareils des secteurs informatique, télécommunications et électronique grand public (Swico Recycling).

Le recyclage des produits électriques et électroniques est organisé et géré par les deux systèmes de reprise SENS eRecycling et Swico Recycling, ont-elles rappelé dans un communiqué mardi. En Suisse, les appareils électriques et électroniques usagés peuvent être mis au recyclage gratuitement. Cette restitution est rendue possible par la taxe anticipée de recyclage (TAR) prélevée sur chaque produit neuf vendu.

Hausse de volume du petit électroménager

Au total, le système SENS a repris et traité 77'592 tonnes d’appareils électriques et électroniques. Le volume des petits appareils électroménagers repris, à hauteur de 25'418 tonnes, a augmenté de 9 % par rapport à l’année précédente.

Cela est dû notamment à la diminution de la durée de vie et aux appareils usagés issus des achats transfrontaliers. Du côté du gros électroménager et des appareils frigorifiques, les volumes sont restés stables à niveau élevé: 48’096 tonnes contre 47'596 tonnes l’année précédente.

Seul le secteur des lampes enregistre une baisse, à hauteur de 5 %. Parallèlement, la reprise des modules photovoltaïques a démarré en 2014. Au total, 73,7 tonnes de matériel ont été reprises et amenées au recyclage.

L’électronique et les écrans plats progressent

Le poids total des appareils issus des secteurs informatique, électronique grand public et télécommunications a légèrement augmenté, passant à 58'617 tonnes, contre 55’304 tonnes l’année précédente. Avec environ 13’000 tonnes d’appareils, l’électronique grand public (hors téléviseurs) était en pointe en 2014, après une augmentation de 17 % par rapport à l’année précédente.

Avec une progression de 16 % pour les écrans PC et de 14 % pour les téléviseurs, les restitutions d’écrans plats ont connu également une forte hausse. Quant aux écrans cathodiques, leur nombre était en recul de 25 % pour les écrans PC, mais en légère hausse pour les téléviseurs (+ 5,2 %).

ATS