Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les Suisses sont attachés aux références chrétiennes des Fêtes

Abolir Noël et introduire des jours fériés laïcs comme l'a suggéré la jeunesse socialiste n'est pas d'actualité (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Faut-il abolir Noël? Cette question a été posée dans le cadre d'un sondage Link. Résultat: les Suisses sont attachés aux références chrétiennes des principaux jours fériés, 85% le confirment plutôt ou complètement.

Abolir Noël et introduire des jours fériés laïcs comme l'a suggéré la jeunesse socialiste n'est donc pas d'actualité. Six pourcents des personnes ne veulent plus des jours fériés chrétiens.

Le résultat est similaire en ce qui concerne l'identification des Suisses aux valeurs chrétiennes: 75% des personnes interrogées jugent que les valeurs chrétiennes font partie des valeurs suisses. Pourtant, seul un quart des Suisses disent qu'ils se sentent bien dans une communauté religieuse.

Les résultats de ce sondage, commandé par la Schweizerische Evangelische Allianz (SEA) et Alliance Presse, sont publiés dans la nouvelle édition de Quart d'heure pour l'essentiel, diffusée en tous ménages dans de nombreuses localités partout en Suisse durant la période de l'Avent. L'enquête a été menée du 31 août au 10 septembre auprès d'un échantillon de 1052 personnes âgées entre 15 et 79 ans de Suisse alémanique et Suisse romande.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.