Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Norvégiens arrivent en troisième position, juste derrière la Suisse (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Presque aucun Européen n'achète autant en ligne qu'un Suisse. En moyenne, un Helvète dépense 1033 euros (1172 francs) par année pour ses achats sur internet. La Suisse apparaît en deuxième place d'un classement, juste derrière les Britanniques (1118 euros).

Le comparatif a été publié mardi par le fournisseur de données économiques, Regiodata, regroupant 19 des pays européens les plus importants. A noter que les services tels que les voyages ne sont pas pris en compte dans le résultat final.

Les Norvégiens (920 euros) arrivent en troisième position, juste derrière la Suisse. A la quatrième place, figure l'Autriche avec des achats à hauteur de 885 euros.

L'évolution la plus dynamique entre 2015 et 2016 a été observée en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas.

La Russie et la Turquie se classent aux derniers rangs avec des valeurs inférieures à 80 euros par an et par habitant. "Dans ces régions, le pouvoir d'achat moyen sur internet se trouve aussi bas car la structure spatiale et topographique de ces pays est peu propice à ce genre de commerce: les exigences logistiques pour des commandes en ligne, par exemple au nord de la Sibérie, ne seraient tout simplement pas maîtrisables", souligne l'étude.

L'Espagne (227 euros), la Slovaquie (207 euros) et la Pologne (167 euros) figurent aussi en bas du classement.

ATS