Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Avec 42% des réservations des clients d'Interhome, le Valais est resté en tête des cinq destinations de vacances préférées en Suisse cet hiver (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Malgré le franc fort, les Suisses n'ont pas eu envie de passer ailleurs leurs vacances d'hiver cette année, relève Interhome, le spécialiste de la location de maisons de vacances du groupe Hotelplan. Ils ont en revanche souvent réduit la durée de leur séjour.

Du 1er novembre 2015 au 30 avril 2016, les clients suisses d'Interhome sont restés en très grande majorité fidèles à leur pays, avec 88% des réservations, indique mardi la filiale de Migros dans un communiqué. Suivent l'Autriche, la France, l'Italie et l'Espagne.

Le Valais reste en tête des cinq destinations de vacances préférées en Suisse, avec 42% des réservations. Les Grisons prennent la deuxième place (18%), suivis de l'Oberland bernois (10%), du Tessin (7%) et des Alpes vaudoises (5%).

Par rapport à l'année précédente, les critères de qualité sont restés assez stables. Les clients d'Interhome ont privilégié les maisons de vacances et appartement trois étoiles (57%, contre 60% l'année précédente). Les logements quatre étoiles ont légèrement progressé (24%, contre 22% il y a un an).

Séjours plus courts

Même s'ils n'ont pas renoncé à leurs vacances d'hiver, les Suisses ont toutefois abrégé la durée de leurs escapades, comme en témoigne la hausse de 12 points des courts séjours (de 1 à 4 nuits). Les locations de vacances d'une semaine restent toutefois très majoritaires, à 68%, note Interhome.

Avec 41%, des réservations, les Suisses privilégient aussi leur pays pour les prochaines vacances d'été, notamment au Tessin (17%), en Valais (11%), et aux Grisons (7%). Viennent ensuite, à l'étranger, la France, l'Espagne et l'Italie.

"Bien que le plus gros des réservations d'été soit encore à venir (...) la croissance totale d'environ 7% des réservations en Suisse nous montre que nous sommes déjà bien positionnés", souligne Koni Iten, directeur général d'Interhome. Avec une hausse de 16% des réservations dans leur pays à fin avril, les Suisses contribuent pour une bonne part à ce résultat positif.

ATS