Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le peuple se prononcera sur trois objets lors des votations fédérales du 23 septembre. Tous nécessiteront la majorité du peuple et des cantons (archives).

KEYSTONE/GABRIEL MONNET

(sda-ats)

Les Suisses voteront sur les vélos et l'alimentation le 23 septembre. Le Conseil fédéral a fixé mercredi trois objets au menu des votations fédérales d'automne.

La petite reine pourrait entrer dans la Constitution sous l'impulsion de la faîtière des cyclistes. Le peuple ne votera toutefois pas sur l'initiative Pro Velo retirée au profit d'une alternative du Parlement. Il s'agit d'encourager la création d'un réseau de voies cyclables en Suisse, mais sans mesures contraignantes pour les cantons et les communes. La Confédération pourra, mais ne devra pas, coordonner la promotion du vélo.

En matière d'alimentation, deux initiatives populaires seront soumises au peuple. Dit pour des aliments équitables, le texte des Verts demande que la Confédération renforce l'offre de denrées alimentaires sûres et de bonne qualité. Celles-ci devraient notamment être produites dans le respect de l'environnement, des ressources et des animaux, ainsi que dans des conditions de travail équitables.

Le Parlement et le gouvernement rejettent ce texte qu'ils estiment aller trop loin. Il en va de même de l'initiative d'Uniterre "Pour la souveraineté alimentaire. L'agriculture nous concerne toutes et tous". Ce texte privilégie une agriculture diversifiée et durable, le soutien aux produits indigènes et la protection des terres arables. Les agriculteurs devraient produire de manière écologique et pouvoir commercialiser eux-mêmes les semences.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS