Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les surréalistes sont à l'honneur à la Fondation Beyeler à Riehen (BS). Pour la première fois en Suisse, le musée consacre une vaste exposition à "un des mouvements artistiques et littéraires les plus essentiels du 20e siècle".

"Dali, Magritte, Mirõ - Le Surréalisme à Paris" présente environ 290 oeuvres et manuscrits d'une quarantaine d'artistes et d'auteurs. On peut y admirer 110 peintures, dont des créations maîtresses du surréalisme, a indiqué vendredi la Fondation.

L'exposition, qui se déroule du 2 octobre au 29 janvier 2012, s'ouvre sur des peintures de Giorgio De Chirico, considéré comme un précurseur du surréalisme. Ces créations sont exposées à côté de rares éditions de textes, dont les versions autographes des manifestes surréalistes d'André Breton.

Max Ernst et Mirõ

Viennent ensuite des tableaux majeurs de Max Ernst - "Femme chancelant" (1923) - et de Mirõ - "Peinture (Le cheval de cirque)" (1927). Suivent les mondes imaginaires d'Yves Tanguy avec la toile monumentale "Les derniers jours" (1944).

Deux collections particulières sont aussi exposées. Il y a celle de Simone Collet, première épouse d'André Breton, qui n'a jamais été montrée en public, et celle de Peggy Guggenheim qui comprend notamment "L'antipape" (1941/1942) de Max Ernst.

Projections de films

Dans les salles suivantes sont présentées des oeuvres de Picasso, "temporairement très proche du surréalisme", Jean Arp, René Magritte, Man Ray, Raoul Ubac, Dora Maar et Elie Lotar. Des films de Buñuel et Man Ray sont aussi projetés.

L'exposition se termine avec Salvador Dali et certaines de ses créations maîtresses dont "L'énigme du désir" (1929), "Métamorphose de Narcisse" (1937) et "Rêve causé par le vol d'une abeille autour d'une pomme-grenade, une seconde avant l'éveil" (1944).

Les oeuvres présentées à Riehen proviennent de collectionneurs privés et de grandes institutions d'Europe et des Etats-Unis. L'exposition sera ensuite présentée de mars à juillet 2012 aux Musées royaux des beaux-arts de Belgique, à Bruxelles.

ATS