Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Par mesure d'économie, les employés de la Confédération pourraient à l'avenir téléphoner uniquement au moyen d'ordinateurs. Le Conseil fédéral décidera au printemps si les téléphones traditionnels doivent être abandonnés.
La téléphonie au sein de l'administration fédérale pourrait passer au VoIP (voix sur réseau IP), a dit jeudi à l'ATS Claudio Frigerio, porte-parole de l'Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication (OFIT), revenant sur une information du quotidien "Berner Zeitung".
Les quelque 37'000 employés de la Confédération devraient rendre leur téléphone traditionnel et recevoir à la place des écouteurs avec un microphone pour leur ordinateur. Des téléphones VoIP pourraient être installés comme alternative aux ordinateurs, par exemple dans des ascenseurs ou des corridors.
SécuriséSelon l'OFIT, les coûts d'investissement se chiffreraient entre 10 et 15 millions de francs. Mais en fin de compte, la nouvelle technologie serait meilleur marché, estime Claudio Frigerio. Elle permettrait de renoncer aux quelque 500 centraux téléphoniques internes utilisés actuellement, qui coûtent plus cher en raison des droits de propriété intellectuelle.
Avec le système de voix sur réseau IP, les appels internes passeraient par le propre réseau de données de la Confédération. Les appels sortants iraient d'abord sur le réseau de l'administration fédérale, avant de rejoindre la ligne d'un opérateur de télécommunication. Il s'agit de la même technologie que lorsqu'on utilise "Skype" sur internet, précise le porte-parole.
Mais le personnel de l'administration fédérale ne téléphonera pas via internet, insiste-t-il. Le risque d'attaques de pirates informatiques serait donc raisonnable. Une barrière de sécurité, entre autres, protège le réseau de données de la Confédération des attaques en provenance de la toile.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS