Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plusieurs instituts de sondages ont donné Barack Obama vainqueur du troisième et dernier débat de la présidentielle américaine qui l'opposait dans la nuit de lundi à mardi (heure suisse) au candidat républicain Mitt Romney.

Pour six téléspectateurs sur dix interrogés par la chaîne de télévision américaine CNN, M. Obama a livré une performance supérieure à ce qu'ils en attendaient. 44% d'entre eux seulement ont un avis similaire concernant Mitt Romney.

Les deux hommes ont débattu intensément sur la puissance militaire américaine, la situation au Proche-Orient ou encore le programme nucléaire iranien. Le président, très offensif, a présenté son adversaire républicain comme incompétent sur ces thématiques.

M. Obama, qui a vu son adversaire républicain revenir à sa hauteur dans les intentions de vote, est rapidement passé à l'offensive lors de ce face-à-face vif, parfois tendu. Le scrutin se tiendra le 6 novembre.

Barack Obama, arrivé avec l'avantage de son statut de commandant en chef au cours des quatre dernières années, a accusé Mitt Romney d'avoir une vision datée du monde et de faire preuve d'incohérence dans ses déclarations en matière de politique étrangère.

CNN relève toutefois que ce débat, à deux semaines de l'élection présidentielle, ne devrait pas faire bouger les lignes. La moitié des personnes interrogées ont déclaré qu'il n'aura aucune influence sur leur vote. Sur les 50% restants, 25% disent à l'issue de ces échanges qu'ils voteront plus probablement pour Romney et 24% pour Obama.

Sécurité: plus de confiance en Obama

L'étude menée pour la chaîne CBS News indique par ailleurs que les deux candidats ont progressé dans l'opinion concernant leurs capacités à faire face à une crise internationale, mais pas dans les mêmes proportions. Avant le débat, 46% des électeurs interrogées disaient faire confiance à Romney pour gérer une crise internationale, ils sont passés à 49% après le débat.

Sur la question de la "lutte contre le terrorisme et pour la sécurité nationale", le président sortant surclasse Mitt Romney, 64% des personnes interrogées pensant que le président démocrate est le mieux à même de la mener contre 36% pour Romney.

Aucun des deux candidats ne se détache en revanche sur la question des relations avec la Chine: ils sont tous deux donnés à 50%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS