Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une caméra équipée d'un flash infrarouge a permis de révéler les taches autrement invisibles de la panthère noire dans les forêts denses et sombres de Malaisie. Cette découverte est cruciale pour distinguer et donc recenser les félins.

Les scientifiques étudiant les panthères noires sur la péninsule de Malacca ont fixé des appareils photos qui se déclenchent au passage des animaux. "C'est vraiment par accident que nous avons découvert qu'en activant un flash infrarouge pendant le jour vous pouviez voir les taches", a raconté mercredi à l'AFP William Laurance, de l'université australienne James Cook (JCU).

"Comme ces taches sont uniques, vous pouvez différencier" les individus, a-t-il ajouté. 94% des panthères noires observées dans le nord-est de la péninsule ont ainsi pu être identifiées.

"Cela va nous permettre de suivre cette population dans le temps, ce qui est fondamental pour sa conservation" alors que le braconnage pour la fourrure ne connaît aucun répit, relève Gopalasamy Reuben Clements de la JCU.

ATS